Lire le geste théologique des écritures

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

La théorie du texte qui soutient la sémiotique ne va pas dans le sens d'un usage « documentaire », qui retiendrait du texte biblique des informations historiques ou doctrinales. Il s'agit du discours, c'est-à-dire de la construction du sens à partir de ses manifestations textuelles. Il s'agit des opérations de lecture qui tout à la fois instaurent le texte comme une totalité signifiante et convoquent un lecteur au foyer ouvert par l'organisation figurative du texte. Ces quelques principes sémiotiques peuvent intéresser le théologien dans sa propre démarche, le questionner dans sa pratique de lecture des Ecritures. Dans l'article qui suit, Anne FORTIN (Faculté de théologie et de sciences religieuses - Université Laval - Québec) explore ces voies nouvelles, les situe dans l'histoire récente ou plus ancienne de la christologie, et, comme théologienne, s'interroge sur sa pratique de la lecture.

  • Dates
    Paru le 10 mars 2002
  • Auteur(s)

    Anne Fortin

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°105