Témoigne Yuna Caro, étudiante du Master MEEF Philosophie

Cette immersion en établissement s’est révélée, pour ma part, riche et déterminante : j’ai pu me représenter de facto ce que signifie « être devant une classe »

Publié le 20 mars 2017 Mis à jour le 20 mars 2017
 
Après un double parcours en droit et philosophie, suivi d’un master recherche en philosophie et société à Paris I Panthéon Sorbonne, j’ai choisi d’intégrer le master enseignement de l’Université Catholique de Lyon afin de devenir professeur de Philosophie.

Cette formation présente le double avantage de préparer au concours du CAPES/CAFEP, notamment par des séminaires thématiques traitant les thèmes du programme de terminale et des séminaires sur les auteurs classiques dont la connaissance est attendue ; et de fournir une première approche de ce qu’est en pratique le métier d’enseignant aux travers de cours d’analyse professionnelle et une expérience de stage en lycée.

Cette immersion en établissement s’est révélée, pour ma part, riche et déterminante : j’ai pu me représenter de facto ce que signifie « être devant une classe », les enjeux que recouvre la transmission des savoirs, et la puissance du lien qui se tisse entre l’élève et l’enseignant lors d’un cours de philosophie : soit autant d’aspects qui n’ont fait qu’assoir ma détermination à m’engager dans cette voie, et à appréhender combien cette démarche est porteuse de sens.

Par-delà la préparation au concours, le master MEEF propose des cours facultaires plus axés sur l’histoire de la philosophie et la pensée propre d’un auteur : en cela, le master enseignement se situe à la charnière entre une formation professionnelle et une formation en recherche. De même, la rédaction d’un mini-mémoire vient faire lien entre les deux branches, en esquissant une première approche de la méthodologie de la recherche.

Enfin, j’aimerais insister sur la qualité du rapport entre professeurs et étudiants. De par l’effectif réduit des étudiants en master enseignement, le suivi de chacun peut être assuré : par la mise en œuvre régulière de concours blancs écrits comme oraux et des corrections personnalisées et approfondies, j’ai pu rapidement cibler mes lacunes et travailler mes points faibles tant sur le plan méthodologique que sur celui des connaissances.