Les Dix plaies d’Égypte ou la création d’Israël

Revue Sémiotique et Bible

Louis PERRIN (CADIR-Lyon) propose ici une lecture des Dix plaies d'Egypte (Ex. 7,1 - 9,13). Cette séquence du livre de l'Exode se présente comme une série de dix « paragraphes » qui pose au sémioticien un problème d'organisation. Au-delà de l'énumération et de la succession de ces fléaux, qu'est-ce qui peut organiser la série ? L'observation du texte porte sur les critères figuratifs d'espace, de temps et d'acteurs. Une hypothèse est ici formulée. Au plan syntaxique, la série semble s'articuler en 3 + 3 + 3 + 1, et chaque ensemble de trois fléaux installe une différence remarquable en 2 + 1. Ainsi peut se profiler une forme du contenu. Au plan sémantique, l'ensemble des fléaux semble évoquer, non sans quelque distance, les éléments de la création en sept jours de la Genèse. Il en va comme si la création d'Israël contenait en elle-même la création de tous les éléments de l'univers. Et il y a une déconstruction des éléments de la nature (nature qui est le lieu de l'Egypte, déconstruction dont le paroxysme est la mort des premiers-nés), pour une distinction du peuple d'Israël, peuple d'exception dans lequel réussissent les éléments de l'univers.

  • Dates
    Paru le 10 mars 2010
  • Auteur(s)

    Louis Perrin

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°137