Le livre d'Esther comme lieu du travestissement masqué

Créé le 15 novembre 2009

Revue THÉOPHILYON

Résumé S'attachant à la trame narrative du livre d'Esther (notamment, la récurrence des festins), l'auteur met en lumière le cryptage du récit qui, à travers un jeu multiple de masques et d'énigmes, met en avant le sens caché de la fête de Pourim. Il ne s'agit pas avant tout d'un carnaval, mais du dévoilement d'une présence cachée dans l'histoire : le Dieu qui sauve les victimes. Dès lors le déguisement fait tomber les masques, et le pur divertissement se mue en révélation.

Summary The book of Esther as a place of masked misrepresentation Keeping closely to the narrative texture of the book of Esther (in particular to the recurrence of banquets), the author brings to light the coded language of the relation of events which, through a play of multiple masks and enigmas, puts forward the hidden meaning of the Pourim feast. Foremost, this is not a carnival but the disclosure of a presence hidden through history: God who saves victims. From this point onwards, concealment causes

  • Auteur(s)
    Philippe Abadie
  • Éditeur
    Université Caatholique de Lyon
  • Références
    Tome XIV-2 Le divertissement : entre sens et non-sens