Le fils de l’homme et les nations

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Louis PANIER (CADIR-Lyon) propose ici une lecture sémiotique du récit dit du « Jugement dernier » dans l'Evangile de Matthieu (25, 31-46). La venue du Fils de l'Homme opère parmi les Nations une séparation, figurée par l'opération du discours du Roi. Le jugement n'est pas un châtiment mais dévoilement (révélation) de ce qui, du point de vue du Fils-Roi, fait critère de vérité et division dans les Nations : pour chacun des sujets, le lien originaire à la parole du Père se traduit, mais de manière insue, dans la relation aux petits, jusqu'à ce que la venue du Fils vienne dévoiler, interpréter et signifier ce rapport.

Ce texte reprend un exposé donné dans un groupe de recherche de la Faculté de Théologie de Lyon : Eglise de France et préférence évangélique pour les pauvres (à paraître aux éditions PROFAC).

  • Dates
    Paru le 10 mars 1993
  • Auteur(s)

    Louis Panier

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°69