Le catholicisme moderne invente le dogme du sacrifice de la messe - Sur l’effet d’entraînement des controverses

Revue THÉOPHILYON

Résumé Le catholicisme moderne invente le dogme du sacrifice de la messe - Sur l'effet d'entraînement des controverses L'histoire des dogmes doit prendre en compte la dimension « interconfessionnelle » des controverses qui ont marqué l'histoire de l'Église. Ainsi, on peut constater l'aspect « antiluthérien » de la désignation catholique de la messe comme « sacrifice ». Paradoxalement, si le Réformateur a contesté dès 1520 cette désignation, force est de constater que celle-ci, d'introduction récente, n'avait encore qu'une très faible diffusion ! C'est progressivement que la doctrine catholique devait s'élaborer sur ce point particulier, que l'on ne saurait par conséquent considérer comme « traditionnel ».

Summary Modern-day Catholicism invents the Dogma of the Holy Sacrifice of the Mass The driving force of controversy The history of dogmas should take into account the inter-church dimension of the controversies that marked the history of the Church. The "anti-Lutheran" aspect of the Catholic designation of mass as a "sacrifice" should be noted, for example. Paradoxically, although the Reformer challenged this designation as from 1520, we cannot but acknowledge that it had only been recently introduced and was not very much yet in circulation! It was only gradually that the Catholic doctrine was to evolve on this particular topic, which cannot therefore be called "traditional".

  • Dates
    Paru le 31 janvier 2002
  • Auteur(s)
    Thierry Wanegffelen
  • Éditeur
    Université CAtholique de Lyon
  • Références
    Tome VII-1 - Un dogme sans histoire ?