La sémiotique énonciative au service des structures diocésaines - Une foi à transmettre

Créé le 10 mars 2016

Revue Sémiotique et Bible

En expérimentant la lecture sémiotique à partir des textes des Écritures, j’ai pu constater que le texte me devenait « vivant ». Les acteurs, temps et espace d’un texte prennent du relief et s’animent dans « l’énonciation» reçue du texte et la parole échangée entre lecteurs. Cette lecture du texte dégage une Parole « au-delà du temps » qui inscrit le sujet dans un caractère irréversible: cette Parole fait date (inscription dans la chair) et ouvre à un « Ailleurs» qui transfigure nos réalités. Pourquoi n’en serait-il pas de même dans la « vraie vie », au sens où celle-ci s’envisage comme un texte à lire et relire ? [...] Ce processus de lecture et de relecture pourrait alors s’adresser à un collectif dans son organisation, sa gestion et ses projets, comme par exemple un service diocésain ?
  • Dates
    Paru le 10 mars 2016
  • Auteur(s)
    Patiaré Bergeret
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°161