La figure chez Paul Beauchamp : le corps où les figures prennent réalité

Revue Sémiotique et Bible

Résumé : Fr. MARTY (Faculté de Philosophie des jésuites français, Centre Sèvres, Paris), présente ici la notion de figure chez Paul Beauchamp. La clé de l'unité de l'un et l'autre Testament est, pour Paul Beauchamp, dans la vie de la figure, telle qu'elle apparaît à qui se tient en leur seuil, ligne commune à l'un et l'autre, constituant les deux côtés en totalités, qui peuvent être mondes de la signifiance. On accède au statut de la figure en identifiant ce seuil à la durée de Jésus-Christ, de sa naissance à sa mort. En son corps, né de la femme, toutes les promesses faites au peuple dans les généalogies duquel il est inséré, viennent à accomplissement, en un mouvement intérieur à la figure, où le déjà là de la promesse maintient le désir en éveil. Ce seuil est aussi le lieu de la Sagesse où, dans un mouvement de deutérose, se dit et se fait le passage à l'Unique où les promesses ont leur oui, et où il est possible de croiser les sagesses des nations.
  • Dates
    Paru le 10 décembre 2006
  • Auteur(s)

    François Marty

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°124