L’Essai sur le développement de la doctrine chrétienne de John Henry Newman

Revue THÉOPHILYON

Résumé Dans son grand livre de 1845, John Henry NEWMAN a pris conscience de l'insuffisance relative du critère de Vincent de Lérins (quod ubique, quod semper, quod ab omnibus creditum est), et s'efforce d'affiner la critériologie du développement du dogme. Il dégage au préalable, dans une première partie, la nécessité de ce développement, en raison notamment des obscurités de l'Écriture : en somme, la dogmatisation fonctionne, analogiquement, comme l' « accomplissement » par rapport à la prophétie ! Dans une deuxième section, l'auteur tente de distinguer entre développement authentique et corruption doctrinale. Il énonce sept critères de discernement à ce propos, depuis la « préservation de l'identité » jusqu'à la « vigueur durable ». Ce travail, qui va conduire NEWMAN vers le catholicisme, constitue un véritable « traité de la méthode » en théologie.

Summary An Essay on the Development of Christian Doctrine by John Henry Newman When he wrote his major Essay in 1845, John Henry Newman had become aware of the relative inadequacy of Vincent de Lérins's criterion (quod ubique, quod semper, quod ab omnibus creditum est) and attempted to refine the criteriology of the development of dogmas. In the first section he starts with demonstrating the need for such a development, owing in particular to obscurities in the Scriptures: all in all, dogmatization works analogically as "fulfilment" in relation to prophecy! In the second part the author tries to make a distinction between genuine development and doctrinal corruption. He sets forth seven criteria for discernment in this respect, from "preservation of identity" to "lasting vigour". This work, which was to lead Newman to Catholicism, is a real "Discourse on method" in the theological field.

  • Dates
    Paru le 31 janvier 2002
  • Auteur(s)
    Pierre Gauthier
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    Tome VII-1 - Un dogme sans histoire ?