L’Adam dans le jardin (2)

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Jean-Yves THERIAULT (Université du Québec à Rimouski, Groupe ASTER) poursuit la lecture des chapitres 2 et 3 de la Genèse commencée dans le précédent numéro de Sémiotique et Bible (la numérotation des sous-titres et des notes de l'article reprend donc au point où elle avait été laissée par la publication de la première partie). Après la création de l'homme et de la femme, un nouvel acteur intervient : le serpent dont la place est ambiguë. Figurativement il est proche du couple humain car, comme l'homme et la femme, il est nu. Narrativement il vient occuper le poste du destinateur capable de susciter le vouloir-faire chez le sujet humain suite de l'analyse narrative fait quelques propositions situées à distance des lectures plus classiques : les trois paroles de Yahvé Elohim adressées au serpent, à l'homme et à la femme ne sont pas considérées ici comme discours de « sanction » mais comme venant achever la performance de création du couple humain à qui est transmis le savoir-faire requis pour l'actualisation du sujet.

  • Dates
    Paru le 10 décembre 1992
  • Auteur(s)

    Jean-Yves Thériault

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°68