Jacques Geninasca : un modèle de sémiotique littéraire (1)

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Pierre SADOULET (Université de Saint Etienne) propose dans cette série d'articles le résultat d'une lecture complète de presque toutes les études de Jacques Geninasca. Cette série d'articles accompagne l'entreprise de publier, dans la collection Formes sémiotiques aux P.U.F, dirigée par Anne Hénault, les plus importants travaux du sémioticien suisse, disséminés à travers de nombreuses publications, en un ouvrage unique, qui doit sortir incessamment sous le titre La parole littéraire. Le lecteur pourra donc acquérir cet ouvrage pour approfondir ce qui sera résumé dans ces exposés.

Comme l'avait fait Pierre Dard à propos de François Rastier, il s'agit de tenter une analyse synthétique du modèle de sémiotique littéraire qu'a élaboré Jacques Geninasca. L'entreprise ne sera pas diachronique. Il a semblé difficile de mesurer une véritable évolution chez Jacques Geninasca. Non qu'elle n'existe pas. Mais la continuité d'une intuition de départ a largement dominé toute son œuvre. Les quelques nuances qu'on peut percevoir dans son parcours ne semblent pas fondamentales.

  • Dates
    Paru le 10 juin 1997
  • Auteur(s)

    Pierre Sadoulet

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°86