Figurativité – Discours – Énonciation (1ère partie)

Revue Sémiotique et Bible

Louis PANIER (Cadir Lyon) propose dans cet article d'aborder la question de l'énonciation à partir de la problématique sémiotique de la figurativité. Considérant le texte au niveau de sa composante discursive qui agence en parcours les grandeurs figuratives (espaces, temps, acteurs), on s'intéressera à la manière dont un texte, dans sa singularité « traite » ce matériau figuratif. On posera alors que ce traitement a) manifeste une instance d'énonciation, c'est-à-dire à la fois un acte et un point de perspective ; b) opère des transformations sémantiques sur la signification véhiculée par ces figures ; c) modifie le statut sémiotique de ces grandeurs figuratives. La mise en discours des figures apparaît ainsi comme le résultat manifesté d'une énonciation présupposée, mais aussi comme une opération qui concerne le lecteur dans sa saisie du texte. Dans la première partie publiée dans ce numéro, on observera ces opérations figurales dans trois passages du Nouveau Testament (la parabole des Mines en Luc 19, les ch. 2-3 du Livre des Actes, le ch. 12 de l'Apocalypse de Jean). La seconde partie, dans un prochain numéro, développera à partir de ces observations quelques perspectives théoriques sur le statut énonciatif des figures en discours.

  • Dates
    Paru le 10 septembre 2008
  • Auteur(s)

    Louis Panier

  • Éditeur
    Univeristé Catholique de Lyon
  • Références
    n°131