Du figural à l’énonciation - Jean-Claude Giroud

Revue Sémiotique et Bible

Définir l'instance de l'énonciation pour comprendre de quoi elle est composée à partir de l'ensemble de ses déterminations textuelles : tel est l'enjeu du travail sémiotique du figural. Le parcours de lecture proposé ici par Jean-Claude GIROUD (CADIR) de Genèse 1 à Apocalypse 8 offre la « perspective » d'une instance d'énonciation ainsi que d'une posture pour un énonciataire. Par le travail du figural, une forme de « clôture » s'effectue entre le récit de Genèse et celui de l'Apocalypse,   clôture dont le septénaire des sceaux constitue le principe. En décalant le regard le figural apparaît, plutôt que le récit ou le réseau figuratif d'un énoncé, comme le principe qui rend possible cette « clôture ». Son regard décalé permet de lire, dans la mise en discours elle-même, des isotopies énonciatives propres à articuler les différents niveaux de l'instance d'énonciation et à construire des « paradigmes » qui font de la mise en perspective de cette instance l'objet même du discours.

  • Dates
    Paru le 10 mars 2014
  • Auteur(s)
    Jean-Claude Giroud
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°153