Témoignage : Thomas De Parscau, élève directeur des services pénitentiaires

Diplômé du Master 2 Droit public - Spécialité professions juridiques et administratives

Publié le 18 mars 2015 Mis à jour le 27 avril 2016

Thomas de Parscau, 25 ans, est arrivé à l'Université Catholique de Lyon en 2008 après un bac Littéraire. Après avoir obtenu le concours de Directeur de prison, il est désormais élève directeur des services pénitentiaires. A découvrir : son expérience au sein de la Faculté de droit.

Quel a été votre parcours au sein de la Faculté de droit ?

J'ai mis beaucoup du temps à réaliser que c'est en travaillant régulièrement et sérieusement qu'on découvre tout l'intérêt des études de droit. C'est grâce au cadre structurant encourageant et personnalisé de la Faculté de droit que j'ai réussi m'épanouir en droit.
Pendant ma licence en droit, j'ai suivi une préparation parallèle destinée à préparer les concours administratifs. C'est ici en particulier que je me suis passionné pour le droit public. J'ai aussi pu y découvrir de nombreux métiers dont je ne soupçonnais ni l'existence, ni l'intérêt comme par exemple celui de Directeur des services pénitentiaires.

Après ma licence j'ai pris une année de césure pour partir en humanitaire au Salvador. Cela m'a permis de mûrir humainement mon projet de travailler dans une prison. Ensuite j'ai rejoint la faculté de droit d'Aix en Provence pour y valider un Master 1 de droit public général. Mon Bac + 4 en poche, je suis retourné à la faculté de droit de l'UCLy pour mon Master 2.
Mon objectif était précis : passer et réussir le concours de directeur de prison. J'ai donc postulé au Master 2 professions juridiques et administratives. Mon but était alors double : valider un Master 2 et en parallèle suivre une préparation personnalisée aux concours administratifs.

En quoi consiste le métier de Directeur de services pénitentiaires ?

Les directeurs des services pénitentiaires sont chargés de l'encadrement supérieur des services pénitentiaires. Autrement appelés directeurs de prison, nous assurons la prise en charge des personnes détenues qui nous sont confiées par l'autorité judiciaire.
C'est un métier passionnant et extrêmement diversifié. Nous assurons la gestion matérielle et humaine d'un établissement pénitentiaire. C'est un métier profondément humain qui demande un vrai sens de l'écoute et du management. Avec tout le personnel que nous avons sous notre commandement, nous assurons la sécurité de l'établissement et nous mettons en œuvre tous les moyens possibles pour assurer la réinsertion des personnes détenues.
Grâce à ce métier nous sommes confrontés rapidement à des responsabilités importantes, ce qui est extrêmement stimulant au niveau personnel. C'est aussi une véritable mission de société qui nous est confiée.


Qu'est que le Master 2 Droit public vous a apporté ?

En droit, le plus difficile ce n'est pas d'y rentrer mais d'en sortir. Cela passe très souvent par des concours (avocats, magistrature, hauts fonctionnaires...). Le master 2 professions juridiques et administratives m'a offert ce tremplin. La formation  est dispensée par des professeurs faisant références mais également par des professionnels de terrains. Cette complémentarité m'a permis de présenter les concours en étant très bien armé.

Parce que j'ai eu une formation de grande qualité ; parce que j'ai eu des professeurs qui ont cru en moi et je pense en particulier à M. Ollivier le Doyen de la Faculté de droit ; parce que j'ai été encouragé à donner le meilleurs de moi-même dans mon travail, j'ai réussi la même année à valider le Master 2 et à obtenir un concours complexe.

Grâce à la Faculté de droit de l'UCLy j'ai appris deux choses fondamentales. J'ai découvert (bien que tardivement) le sens du travail grâce à un accompagnement pédagogique attentif. Mais surtout, j'ai appris un métier qui avait du sens pour moi parce que tourné vers les autres et vers le bien commun.