Témoignage : Justine Grand, étudiante du DU de droit Etat Civil

Publié le 6 juillet 2016 Mis à jour le 6 juillet 2016

Originaire de Haute-Savoie, Justine est venue à Lyon et plus particulièrement à l'Université Catholique pour suivre ses études de droit. Elle revient sur les raisons qui l'ont poussée à compléter sa formation avec le Diplôme d'Université Personnes, Famille spécialisation Etat Civil.

Quel est votre parcours ?

 J’ai obtenu du bac ES puis j’ai décidé de faire des études de droit. Je viens tout juste de valider ma licence.
 

Pourquoi avoir choisi le DU Etat Civil ?

J’ai choisi cette formation pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour l’ouverture d’esprit qu’elle nous procure concernant une matière que nous connaissons peu. En effet, bien que l’état civil fasse partie intégrante de notre vie quotidienne, nous n’avons que peu d’informations à son sujet. Il m’est apparu important de me former sur le sujet pour mieux comprendre le fonctionnement de cette institution.

De plus, j’ai choisi cette formation pour avoir un « plus » sur mon dossier. Le DU état civil proposé à l'Université Catholique de Lyon est le seul existant, dans la France entière. Il s’agit donc d’une formation reconnue qui ne pourra qu’améliorer un parcours universitaire.

Enfin, cette formation était particulièrement intéressante pour moi puisque le droit civil est une matière que j’affectionne particulièrement, je compte d’ailleurs poursuivre mes études dans ce domaine. Ce diplôme me sera donc plus qu’utile pour les années à venir.

Découvrir le DU Etat Civil
 

Quels sont selon vous les atouts de cette formation ?

Cette formation a de nombreux atouts. Le plus important d’entre eux est indéniablement la présence quasi-systématique d’intervenants professionnels. Au cours des différents modules, nous avons pu rencontrer nombre de professionnels, chacun venant de milieux différents et ayant leur propre vision de l’état civil. C’est ainsi que nous avons pu faire la connaissance d’un officier d’état civil, d’un ancien juge pour enfants, d’un bénévole au sein d’association ou même d’un enseignant Suisse. Cette diversité nous a permis d’avoir une ouverture d’esprit phénoménale sur la matière, puisque chaque intervenant ne l’appréhendait pas de la même manière. Nous avons ainsi découvert la matière en profondeur.

Cette découverte de l’état civil est d’ailleurs un des autres atouts de la formation puisque comme précédemment évoqué, nous ne sommes pas formés à cette matière lors de notre parcours universitaire.

Enfin je pense que si le DU état civil a été aussi bénéfique pour nous, cela est dû au nombre réduit d’étudiant. En effet la différence est nette par rapport à un cours magistral. Lors de la formation, l’ambiance était joviale entre étudiants et intervenants, toute sorte de questions pouvaient être posées.
 

Comment vous organisez-vous pour suivre la formation ?

 Il est vrai que le DU état civil prend une partie de notre temps libre hebdomadaire. Toutefois cela est tout à fait possible de combiner une année universitaire et le DU. Je pense que tout est question d’organisation et de motivation. Lorsque l’on travail pour quelque chose que l’on aime, l’on ne compte pas les heures. Le DU état civil ne s’est pas avéré être pour moi une contrainte, et s’est révélé être toute à fait compatible avec mes études.
 

Que vous apporte cette spécialisation ?

Cette spécialisation nous apporte tout d’abord un diplôme supplémentaire, ce qui n’est pas négligeable au jour d’aujourd’hui. Cela nous apporte aussi une autre vision du droit, une vision plus pratique qui nous a été enseignée par les différents intervenants. De plus, la spécialisation nous apporte indéniablement des connaissances supplémentaires dans le domaine de l’état civil.
 

Que comptez-vous faire après cette formation ?

Comme évoqué précédemment, je suis actuellement un parcours universitaire. Je vais ainsi entrer en Master 1 Droit privé judiciaire à l’université Jean Moulin Lyon 3