Divertissement mondain et disposition spirituelle : notes sur Madame de Sévigné

Créé le 15 novembre 2009

Revue THÉOPHILYON

Résumé Sans doute est-ce à juste titre que le nom de Madame de Sévigné est associé au divertissement. Dans sa correspondance, en effet, la marquise ne se prive pas de célébrer les agréments du monde, dont elle jouit en spectatrice. L'épistolière, cependant, ne se montre pas toujours ainsi distraite d'elle-même et du souci de son salut, qui lui tient vraiment à cœur. Cette double postulation - divertissement mondain et disposition spirituelle -, Madame de Sévigné ne la vit certes pas comme une tension déchirante ; mais en chrétienne sincère du siècle classique, elle nous rappelle en revanche qu'avec la grâce à Dieu la question du sens de la vie résiste aux séductions du monde.

Summary Mundane Entertainment and spiritual aptitude: Notes on Madame de Sévigné Probably is it apt to state that Madame de Sévigné's name is associated with entertainment. Throughout her correspondence, the Marquise does not deprive herself of celebrating worldly pleasures that she enjoys as a spectator. However, the letter writer does not always shows up as distracted from herself and her salvation which she really takes to heart. Certainly Madame de Sévigné does not live this twin postulate - mundane entertainment and spiritual aptitude - as a shearing stress, but, as a sincere Christian lady of the classic century, she reminds us nevertheless that, with the grace of God, the question of the meaning of life bears up against worldly seductions.

  • Auteur(s)

    Pierre Giuliani

  • Éditeur
    Université Catholique de Paris
  • Références
    Tome XIV-2 Le divertissement : entre sens et non -sens