Master en Théologie (Licence canonique)

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 5
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Stages
Non
Coût de la formation
150 € cours semestriel de licence ou intercycle - 189 € cours de master ou séminaire - Frais de dossier : 125 € En savoir plus

Le Master en Théologie (ou Licence canonique) comprend deux années (4 semestres) d'études pour un total de 120 crédits européens (ECTS), chaque année correspondant à 60 crédits. Les cours proposés sont semestriels, comptent 26 heures et correspondent en moyenne à 5 crédits européens ; les séminaires, semestriels, de 26 heures, correspondent en moyenne à 7 crédits européens.

Cette spécialisation peut être précisée : judaïsme biblique et apocalyptique, sémiotique, exégèse et science du langage, histoire de l'Église, théologie morale, dogmatique.

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 5


Conditions d'admission

Avoir une bonne maîtrise du français. L’étudiant n’ayant pas étudié précédemment en France devra pouvoir justifier un niveau de Dalf C1.

Inscription

Inscription pédagogique annuelle auprès du directeur d'études du 2ème cycle : Marie-Hélène ROBERT les étudiants doivent prendre  rendez-vous avant la rentrée universitaire par mail

Coût de la formation :

Fiches de cours 2017-2018
Pédagogie 2ème et 3ème cycle
Informations pratiques
Recherche universitaire


Durée des études de 2e cycle

Le Master 1 (M1) et le Master 2 (M2) se font généralement en un an chacun, l’année étant comptée à partir du lancement avec l’enseignant du dossier de synthèse (DS) en M1 ou du mémoire en M2 (voir ci après).
Une dérogation d’un an pour le M1 et d’un an pour le M2 peut être accordée par la directrice d’études (DE) si l’étudiant n’est pas à plein temps.

Le deuxième cycle des études en théologie est un cycle de spécialisation.
« On y enseigne les disciplines spéciales correspondant aux divers secteurs de la spécialisation et on y donne des séminaires et travaux pratiques pour acquérir l’usage de la recherche théologique scientifique »

(Constitution apostolique Sapientia christiana, art. 72).
Outre les deux masters de théologie spécialisés : « Théologie et sciences patristiques » et « Mission et évangélisation » (voir les fiches de présentation ci-après), les étudiants se spécialisent en travaillant un dossier de synthèse et un mémoire dans la discipline de leur choix.

 

Le dossier de synthèse (DS) de M1

– Le dossier de synthèse pourra :
– soit étudier la pensée d’un ou de plusieurs auteurs ; le DS montrera alors comment l’étudiant a compris cette pensée.
– soit présenter un débat, l’état des lieux d’une question disputée et ses enjeux. Dans ce cas, le travail, à partir d’une recherche bibliographique, montrera ce qui a été publié de pertinent sur une question, en dégagera l’essentiel.
Généralement, il convient de présenter au tuteur un éventail assez large d’ouvrages récents sur la question choisie, de façon à parvenir avec lui à une sélection de trois penseurs environ.
Le DS doit donc refléter :
- l’acuité de lecture de l’étudiant (choix des lectures, analyse, prise de distance avec les textes),
- sa capacité de synthèse,
- son aptitude à problématiser une question.
- sa faculté à organiser sa pensée
Le DS comportera au maximum 82 000 signes, espaces et notes comprises, soit une quarantaine de pages recto reliées, police 12, interlignes 1,5. Les marges doivent être suffisantes.
La page de titre doit indiquer : le nom du candidat, le titre du dossier, le nom du tuteur, le nom de la Faculté, la date de la remise du travail.
Le DS est à remettre en 3 exemplaires au DE. La version électronique est obligatoire et doit être envoyée au tuteur/à la tutrice et au DE.
 

Le mémoire de M2


Il peut s’inscrire dans la suite du DS de M1 et prendre position dans la question présentée par le DS. Il peut envisager une nouvelle perspective, le DS ayant révélé que la question n’était pas si pertinente. Il suppose les mêmes aptitudes que pour le DS mais le mémoire aura une dimension de problématisation plus accentuée, traitée de manière plus personnelle. En effet il permet d’évaluer notamment si le candidat est apte à mener un travail de doctorat, à entrer dans une réflexion personnelle, à pointer ce qui serait à traiter. Le mémoire comportera au maximum 118 000 signes, espaces et notes comprises, soit une soixantaine de pages recto reliées, police 12, interlignes 1,5. Les marges doivent être suffisantes. La page de titre doit indiquer : le nom du candidat, le titre du dossier, le nom du tuteur, le nom de la Faculté, la date de la remise du travail. Le mémoire est à remettre en 3 exemplaires au secrétariat. La version électronique est obligatoire. Elle doit être envoyée au directeur/directrice du mémoire et au DE.

Dans le cas d'un dossier de synthèse ou de mémoire en Bible, en plus des indications données supra, il sera demandé à l’étudiant de maîtriser une langue vivante (anglais ou allemand) afin d’honorer la recherche et une langue ancienne (grec ou hébreu, selon le texte étudié), afin de travailler sur le texte original.
Pour le DS (M1)
L’étudiant présentera un débat exégétique, soit à partir d’un concept biblique dans un corpus donné, soit à partir d’un texte biblique. Pour cela, il fera dialoguer les auteurs retenus, prendra position et fournira une bibliographie.
Pour le mémoire (M2)
L’étudiant, à partir d’une question propre, fera une lecture critique d’un texte précisément délimité ou d’un dossier de textes et sera capable d’argumenter sa position dans la confrontation des positions étudiées. Il présentera une bibliographie raisonnée.
Dans un dossier de synthèse en sémiotique, il s'agira de mettre en place une bonne compréhension du geste de lecture (de ses fondements théoriques, des modèles qui en permettent la mise en œuvre), et de démontrer une capacité à lire un texte biblique de façon rigoureuse et à développer la portée théologique de cette lecture. Dans un mémoire en sémiotique, il sera demandé de lire sémiotiquement un texte biblique, de désigner et de construire les enjeux théologiques mis en évidence par la lecture.

Modalités d'évaluation

- Chaque année totalise 60 crédits européens incluant soit un dossier de synthèse en M1 soit un mémoire en M2. 
- Si le cursus du baccalauréat canonique n’est pas complet, aucun diplôme ne sera délivré.
- Pour passer du M1 au M2 l’étudiant doit avoir obtenu une moyenne de 12/20 pour l’ensemble des cours et séminaires, ainsi que 12/20 au dossier de synthèse.
- Seul le mémoire de M2 fait l’objet d’une soutenance publique, avec un jury de deux enseignants.
- Le passage du 2e cycle au 3e cycle n’est possible que si l’étudiant a une moyenne générale correspondant au moins à la mention Bien (ou équivalent), soit 14/20.

Notes et mentions
La note déterminant la mention obtenue au Master est calculée de la manière suivante : moyenne des notes des examens validant les cours : 40 %, note du dossier de synthèse : 10 %, note du mémoire de M2 : 25 %, note de la soutenance orale du mémoire : 25 %.

Mentions :

- de 10 à 11,99 : Passable
- de 12 à 13,99 : Assez Bien (Bene)
- de 14 à 15,99 : Bien (Cum laude)
- Plus de 16 : Très Bien (Magna cum laude)

Les diplômes canoniques sont à retirer au Secrétariat.

Spécificités

Depuis l’année universitaire 2006-2007, la Faculté de théologie de Lyon applique, pour le deuxième cycle, les accords de Bologne (système européen), selon le modèle Licence-Master-Doctorat (LMD). Les deux années de deuxième cycle (dites Master 1 et Master 2) conduisent au diplôme de Master de Théologie, conférant la licence canonique en théologie et habilitant à l’entrée en 3ème cycle.
Le niveau de ce Master est désormais reconnu en vertu de l’accord entre la République française et le SaintSiège sur la reconnaissance des grades et diplômes de l’enseignement supérieur. (JORF n°0092 du 19 avril 2009 page 6746. texte n° 10. Décret n° 2009-427 du 16 avril 2009.)

Le deuxième cycle des études en théologie est un cycle de spécialisation.
« On y enseigne les disciplines spéciales correspondant aux divers secteurs de la spécialisation et on y donne des séminaires et travaux pratiques pour acquérir l’usage de la recherche théologique scientifique » (Constitution apostolique Sapientia christiana, art. 72).

Un atelier d’aide à la rédaction du DS et du Mémoire est proposé aux étudiants au 2e semestre le mercredi de 14h à 15h.
 

Année post-bac de sortie
Bac + 7

Débouchés professionnels

Enseignement dans les séminaires et centres de théologie.

Poursuites d'études