Communautés et communautarisme aujourd’hui

Revue THÉOPHILYON

Résumé : Depuis la période postrévolutionnaire et l'avènement de la sociologie, beaucoup d'auteurs ont pensé la question du rapport entre l'individuel et le social, celle de la fondation, de la préservation d'un ordre, d'un tout constitué d'individus de plus en plus autonomes et conscients d'eux-mêmes mais aussi de plus en plus interdépendants. C'est sur ce fond que s'inscrit historiquement la réflexion sur les concepts de cohésion sociale et de solidarité. Cet article souhaite dès lors envisager les notions d'intégration et de communautarisme par le biais des débats publics contemporains qui en font grand usage. Quel est l'état aujourd'hui du lien social ? Qu'en est-il, en France, du « multiculturalisme » ? Les polémiques des années 1990, notamment, sur le « modèle communautariste » opposé au « modèle républicain » ont, de façon parfois caricaturale, mis en scène des stéréotypes culturels, plus qu'ils n'ont favorisé la compréhension de la complexité croissante et de la segmentation des sociétés modernes. Rejetant l'alternative trop simple entre intégration républicaine et anomie multiculturelle,  nous tenterons de replacer le débat français dans une logique sociologique plus précise qui cherchera à expliciter ce qu'il en est aujourd'hui du lien identitaire et des formes collectives d'affirmation de soi. Summary : Community and communitarianism to-day The social link being questioned Since post-revolutionary times, and the advent of sociology, many authors  have reflected on the question of the relationship between the individual and the social., the question of the foundation, the preservation of an order, of a whole made up of more and more autonomous and self-conscious, but also more and more interdependent individuals. Against this background comes up the reflection on the concepts of social cohesion and solidarity.  The present article wishes then to reflect on the notions of integration and communitarianism by means of the contemporary public debates which use them on a large scale. What is the social link like to-day? What is in France the position of multiculturalism? The polemics of the I990s, especially, on the communitarian model as opposed to the republican model have set cultural stereotypes, sometimes as caricatures,  more than they have contributed to the understanding of the growing complexity and segmentation of modern societies. Turning down the too simple alternative between republican integration and multicultural anomy, we shall endeavour to set the French debate back in a more sociological logic which will try to clarify what the identity link and the collective forms of self-assertion have become to-day.

  • Dates
    Paru le 31 janvier 2006
  • Auteur(s)
    Christine Plasse-Bouteyre
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    Tome XI - Vol.1 - Communautés et communautarisme