La controverse religieuse

Publié le 28 avril 2016 Mis à jour le 1 juin 2016
Ce fonds constitué d’une centaine de volumes, parmi lesquels plusieurs recueils factices, a été rassemblé pour Monseigneur Fleury Lavallée qui s’intéressait aux écrits du Père Coton et aux ouvrages protestants qui ont provoqué ses textes ou, au contraire, y ont répondu. L’objectif, jamais atteint par Mgr Lavallée, Recteur de notre université de 1910 à 1945, était d’éditer ces textes.

Les documents sont des pamphlets de petite taille, parfois rassemblés en recueil factice de plusieurs dizaines de pièces. Ces éditions, de qualité souvent médiocre, contiennent des pièces qui s’attaquent à tous les éléments opposant les deux Églises au XVIe et XVIIe siècles : la fonction du Pape, les dogmes et les doctrines de l’une ou l’autre Église avec une grande violence qui nous surprend. Les différents auteurs s’en prennent aux textes écrits par les uns ou les autres : Calvin pris à partie par le Père Coton. D’autres textes font l’apologie d’une Église, aussitôt attaqués en fausseté par leurs adversaires.

L’ensemble est assez représentatif de ce qui pouvait s’écrire à ce sujet pendant cette période qui s’étend sur le XVIe et le XVIIe, avec quelques volumes de controverse plus tardive du milieu du XVIIIe siècle. Une étude approfondie serait utile pour affiner la connaissance de ce fonds.
 

Page de titre de Genève plagiaire ou Verification des depravations de la parole de Dieu, qui se trouvent és Bibles de Geneve : par Pierre Coton Foresien, de la compagnie de Jesus, Predicateur ordinaire du Roy, 1610