Analyse d’un conte

Revue Sémiotique et Bible

Résumé :

Jean CALLOUD (CADIR-Lyon) poursuit ses exercices d'analyse sémiotique appliquée : pour illustrer la théorie, il interprète ici un conte d'origine espagnole. Ce commentaire attire l'attention, entre autres, sur quelques particularités du discours que ce conte exploite avec bonheur. Les acteurs ne sont pas réductibles à de simples « porteurs de valeurs » ou des représentants de catégories sémantiques, et un acteur qui, dans ce conte, s'appelle et est la Mort ne se réduit pas au second terme de la structure élémentaire, vie/mort, la plus courante de tous les micro-univers sémantiques. De même, la mort ne saurait dans ce récit fonctionner à la manière d'un signe dont le signifié serait répertorié par le code mais comme l'une de ces figures principales convoquées par le discours pour constituer un acteur.

En vue d'un repérage plus rapide, les concepts sémiotiques sont imprimés en gras dans le texte de l'article.

  • Dates
    Paru le 10 décembre 1991
  • Auteur(s)

    Jean Calloud

  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    n°64