Journée d’étude : Faire équipe aujourd'hui : pour re-mobiliser du sens dans sa pratique

Publié le 12 juin 2018 Mis à jour le 14 juin 2018

L’action des professionnels de l’aide, de l’accompagnement ou du soin s’inscrit le plus souvent dans une institution en charge de les accompagner dans leur pratique. Pour remplir leurs missions, qui sont souvent des missions de service public, ces professionnels doivent travailler en équipe.

Date(s)

le 28 septembre 2018

De 9h à 17h
Ajouter à mon agenda 28-09-2018 28-09-2018 40 Journée d’étude : Faire équipe aujourd'hui : pour re-mobiliser du sens dans sa pratique L’action des professionnels de l’aide, de l’accompagnement ou du soin s’inscrit le plus souvent dans une institution en charge de les accompagner dans leur pratique. Pour remplir leurs missions, qui sont souvent des missions de service public, ces professionnels doivent travailler en équipe. 23 place Carnot
Lieu(x)

Campus Carnot

23 place Carnot
Aujourd’hui, force est de constater que les charges de travail, la parcellisation des tâches, un certain démantèlement des équipes via de plus en plus d’emplois précaires, des professionnels en postes « roulants », etc. mettent à mal le travail de ces professionnels et leur professionnalité. La perte des capacités à penser, un sentiment de solitude et d’impuissance, une démotivation et des burn out en sont des effets devenus communs. Cela est d’autant plus prégnant que l’institution est elle-même en difficulté pour transmettre des valeurs et donner du sens à la mission, dans un environnement qui semble lui-même en défaut d’offre de repères.

Alors comment, dans ce contexte organisationnel, continuer à donner du sens à sa pratique et surtout comment contribuer à re-produire du sens collectif indispensable pour tenir debout dans une société humaine ? Comment repenser les organisations au regard des dommages qu’elles causent à l’homme dans sa composante individuelle et collective ?

Dans un moment où les institutions tout comme les acteurs invoquent leur difficulté d’être et a fortiori d’être ensemble, il paraît alors intéressant de ré interroger cette vieille idée d’équipe…

Notion phare des années 80 dans le travail social et dans celui de la santé, le travail d’équipe a aujourd’hui un air de vieille dame respectable quoi qu’un brin désuet mais qu’on appellerait pourtant de nos voeux. L’idée de mieux faire équipe semble aujourd’hui contenir essentiellement des approches individualisantes du travail donnant lieu à de nouvelles sémantiques et prenant corps dans les « fiches de poste », « dispositifs d’évaluation » et autres « projets personnalisés ». Il peut être alors intéressant de s’interroger sur la sémantique et sur ce qu’elle produit dans le réel.

Au-delà des injonctions amenant à mettre en oeuvre, par exemple, des pratiques contemporaines de team building, comment fabrique-t-on de l’équipe ? Différemment du groupe, il s’agirait ici de mettre la loupe sur les mécanismes ayant trait à l’organisation du travail,
aux temps institués et « interstitiels » (P. Fustier) de rencontre, à la réflexivité et bien sûr aussi à la prise de décisions.

Un des enjeux forts de cette journée sera de voir quels peuvent être les leviers individuels et collectifs pour travailler ensemble aujourd’hui, voir comment faire collectif et ouvrir à des espaces du partage et de la coopération ?

La société civile semble nous offrir de son côté des expériences innovantes et nourricières qu’elle sait inventer en la matière ; nous avons souhaité lui laisser une large place dans cette  journée…
 

Programme


9h00     Accueil des participants
9h30     Brève introduction de la journée et des intervenants : Anne-Louise Nesme
9h45     Jean Furtos, psychiatre des hôpitaux honoraire
             « Qu’est-ce qu’une équipe ? Qu’est-ce qui l’empêche ou qui la favorise aujourd’hui ? »
10h45   Sandrine Amaré, Directrice pédagogique au Collège Coopératif Auvergne Rhône Alpes (CCAURA), PhD Sciences de l’éducation
             « Travailler ensemble, ça ne va pas de soi ! »
12h00   Temps de travail intégré et repas ensemble
             Buffet préparé par Cannelle et Piment
14h00   Ateliers : un parmi quatre*
15h30   Pause
15h45   Discussion forum avec la salle à l’issue des ateliers
16h45   Clôture de la journée
17h00   Fin de la journée

Table de presse tenue par la Chronique Sociale dans le grand hall

*Thématiques des ateliers

  • « La gouvernance inspirée à l’épreuve de la réalité »
    Jo Sabbagh, Co-fondateur de Co Naissances et Fabrice Poncet, Co gérant de la Fabrique
  • « Quand l’institution doit prendre en compte " l’équipe " du patient »
    Nathalie Odin, psychologue, IEM Le Coryphée et Laure Marmilloud, Infirmière en équipe mobile de soins palliatifs, CMCR des Massues
  • « À la recherche de l’horizontalité des liens, quand il s’agit de donner du pouvoir d’agir à ses "clients" »
    Juliette Grizard, Maîtresse de maison Les Petites Cantines et Carine Martin-Maurer Directrice Association Ka’fête ô mômes
  • « Le pouvoir d’agir dans et hors du cadre institutionnel »
    Maud Bigot, chef de service Samu Social, Alynea et Joris Darphin, bénévole à l’Ouvre Porte


Objectifs

  • Comprendre les facteurs qui limitent la coopération et l’agir ensemble au sein de son environnement de travail et dans la relation avec les publics
  • Questionner ses représentations (écarts culturels, etc.) et ses postures professionnelles
  • Contribuer à un climat plus propice à l’idée de faire équipe tout en considérant freins et tensions
  • Accueillir, soigner ou accompagner les publics dans un cadre bientraitant
Contact :
Sylvie Villevieille - 04 72 32 50 91 :