Actualiser le discours sur la montagne (7,13-27)

Créé le 10 mars 2017

Revue Sémiotique et Bible

Cet article conclut la traversée du Discours de la Montagne (Mt 6,19-7,11) proposée par les no 159, 160, 162 et 164 de la revue Sémiotique et Bible en analysant les v. 13-27. L’observation y relève trois axes directeurs. 1) La nécessité de « devenir auditeur véritable de celui qui parle » en suivant « la voie tracée par son enseignement sur la montagne, qui fait devenir fils ou fille du Père céleste et vivre une vie pleinement humaine. » 2) La qualité très particulière de l’écoute requise pour cela, qui requiert une oreille capable de « discerner ce qui est fondamentalement bon pour vivre vraiment en humain ». En arrière-plan s’indique le discernement qui sera porté lors du jugement : il évaluera chacun sur « ce qui est à l’origine de ‘la vie reçue et articulée par la parole’ » : s’il a vécu et agi en fonction d’une « qualité de fils, dépendant du vouloir du Père ».

3) Et ceci, qui semble fondamental : l’important n’est pas seulement d’ « écouter ou non les paroles énoncées », mais de les mettre en pratique. Par ce cheminement « L’auditeur du DM est ainsi amené à vérifier, à la lumière de l’enseignement qui vient d’être donné sur la montagne, non seulement la valeur des discours entendus mais surtout l’authenticité de son propre engagement envers celui qui est vu comme Seigneur dans la communauté des disciples. »
  • Dates
    Paru le 10 mars 2017
  • Auteur(s)
    Jean-Yves Thériault
  • Éditeur
    Université Catholique de Lyon
  • Références
    N°165